Salon international de la BD à Valenciennes

ADAQ (Jean-François Watier)

Originaire du département du Nord et après un cursus aux Beaux-Arts de Valenciennes, une première publication dans le Journal Tintin en 1976 le voit adopter définitivement le pseudonyme ADAQ : référence à l’ADDAX , une antilope d’une grande adaptabilité aux zones difficiles (désert) et au capitaine HADDOCK.

A la fin des années 70, il crée Wat, le lapin de garenne, dont les aventures seront publiées dans les journaux Pistil (1979) et Jardin pratique (de 1992 à 1995) et sous forme de deux albums BD (1983 et 2001). Puis il s’oriente vers le dessin humoristique, avec toujours les animaux comme thème de prédilection, pour la parution du recueil L’escargot, la girafe et les autres en 2007.

Ancien professeur en arts appliqués dans un lycée de Saint-Quentin (Aisne), ADAQ prend volontiers comme sujets ces drôles de bêtes que sont les hommes pour traiter avec humour leurs tares et leurs affres. Il a toujours crayonné des petites idées qu’il appelle « des saynètes » sur la vie quotidienne, la politique, la famille, les relations hommes-femmes, qu’il sème par-ci, par-là, via Internet sur ses pages perso (son blog : https://chezadaq.wordpress.com ).
En Italie, la célèbre maison de design ALESSI retiendra en 2015 un dessin afin d’illustrer un catalogue-hommage à Philippe Starck pour son fameux Juicy Salif .

ADAQ a rejoint en 2017 les éditions Y.I.L. pour un recueil intitulé Pêle-Mêle Clownesque dont les dessins relatent de façon humoristique notre vie quotidienne, toutes générations confondues.
En 2018 est paru le tome 2 Pêle-Mêle Clownesque Hors Cadre.

Share this story: